Annuaire/projet/LITEP

LITEP (LITtérature dans l’Espace Public) et la base de données Monuments littéraires

Porteur du projet  : Mathilde Labbé, L’AMO

Equipe d’encadrement : Pascale Kuntz, Florent Laroche (LS2N – conception)

Ingénieurs : Julie Aucagne (MSH Ange-Guépin), Vincent Raveneau (LS2N), Aurélien Milliat (LS2N)

Descriptif :

Le programme “La littérature dans l’espace public” (LITEP) a pour fonction de rassembler les traces de liens territoire/écrivain-e dans l’espace public, et de favoriser l’étude en séries des monuments consacrés aux œuvres littéraires et à leurs auteur-trice-s. Poster de présentation à télécharger ici.

Monuments et histoire littéraire

La présence des auteurs et autrices dans l’espace urbain, sensible dès le XVIIIe siècle, s’est accrue sous l’effet du projet politique et pédagogique de la IIIe République. Les monuments littéraires se sont alors rapidement banalisés comme des éléments décoratifs, dont le rôle politique et culturel est devenu d’autant moins lisible qu’ils se fondent dans un paysage urbain aujourd’hui saturé. Programme interdisciplinaire, LITEP fédère des spécialistes issus des études de réception littéraire, de la géographie urbaine et des techniques de visualisation collaborant à la création d’une base de données des monuments littéraires pour répondre à une question commune : comment l’espace public informe-t-il la mémoire collective de la littérature ? 

Il s’agit d’abord de comprendre comment s’organisent les réseaux formels ou informels qui assurent la promotion de ce patrimoine littéraire exposé dans la ville et d’identifier les fonctions matérielles et symboliques de la célébration de ces auteurs. On analysera ensuite la manière dont s’est opéré cet ancrage territorial des écrivains et dont la littérature fait société dans ces lieux. On s’intéressera également à la façon dont l’installation de ces monuments contribue à la reconfiguration du canon littéraire. 

Objet de la base de données

La base de données Monuments littéraires réunit  des objets architecturaux ou matériels du paysage urbain sélectionnés pour leur lien avec des auteurs ou des œuvres littéraires. Il s’agit en effet d’analyser un ensemble d’objets définis par l’association élément matériel/élément littéraire (musées, statues et plaques commémoratives, toponymes et promenades littéraires…) Développée sous Omeka, elle répond à trois objectifs complémentaires :

  • Archivage : il s’agit d’abord d’archiver dans un format interopérable des données concernant les monuments littéraires du territoire français. Ces données, de natures variées, sont parfois référencées sur des bases, dont aucune n’a pour vocation d’étudier la présence de la littérature dans l’espace public. La base Monuments littéraires, sans se substituer à ces outils, vise à rassembler ces données spécifiques en renvoyant aux autres répertoires et en les enrichissant en retour.
  • Visualisation des données du patrimoine : les données récoltées dans le cadre de la base Monuments littéraires permettront de vérifier ou de faire naître des hypothèses de recherche en SHS. Un outil de visualisation, le plugin ItemRelations Network, spécialement conçu dans cet but, est ainsi adossé à la base. 
  • Communication : les données seront à terme éditées pour être livrées au public et  en permettre un usage touristique.

Lien vers le site internet

Mots-clefs : réseaux, science ouverte, visualisation de données, base de données

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search