Journées d’études « Corpus d’art et de littérature en ligne »

« Retours d’expériences & enjeux patrimoniaux sur la mise en ligne de corpus en art et littérature »
Nantes, 4-5 décembre 2017

Nos journées d’études veulent proposer des retours d’expérience et des approches tant méthodologiques que théoriques sur la mise en ligne de grands corpus élaborés en littérature et en art. L’objectif est de mieux saisir les enjeux culturels de la numérisation pour la diffusion des oeuvres littéraires et artistiques. Elles veulent ainsi renforcer le dialogue entre chercheurs et ingénieurs ; elles sont ouvertes à l’ensemble de la communauté scientifique intéressée par cette thématique, dans la limite des places disponibles.

Owni /-) (CC BY-NC 2.0)

De nombreux projets sont en cours pour éditer numériquement des corpus de différentes natures, selon des optiques et des partis-pris éditoriaux très divers. De ce constat nous déduisons que la numérisation ne peut être réduite à la simple reproduction numérique d’un document papier ; c’est avant tout une réflexion intellectuelle et éditoriale qui aboutit à l’acte de numérisation. Nous définissons alors l’édition numérique comme une manière de retracer la vie d’un document – de sa genèse jusqu’à sa diffusion – qui varie en fonction des contextes culturels, techniques et institutionnels. À partir de ce postulat, notre ambition est de mesurer les différentes approches de l’objet à numériser et de voir comment les contextes culturel, institutionnel et technique interagissent avec cette numérisation.

Dans ce cadre théorique, l’apport de l’innovation numérique alliée à l’analyse génétique du processus de création sera utile pour approfondir et amplifier la compréhension d’une oeuvre (création, réception, re-créations) ; sur ce sujet les technologies numériques apportent un changement majeur, en particulier dans la manière de représenter la genèse de l’oeuvre. L’approche numérique permettra de comparer – plus finement ou à plus grande échelle – des éléments de supports différents et d’affiner sur plusieurs niveaux leurs relations. Il s’agira enfin de mesurer les changements apportés par cette utilisation du numérique dans l’usage tant patrimonial que pédagogique des corpus d’oeuvres littéraires ou artistiques ainsi mises à la disposition de tous à travers le réseau numérique.

Cette journée est organisée par l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, CNRS/ENS) et le laboratoire L’Antique le Moderne (L’AMo), en lien avec d’autres laboratoires et écoles de Nantes et le soutien du labex Transfert (ENS, Paris) et cofinancées par le CPER DI2L2S.

Lieu : Maison des sciences de l’homme Ange Guépin de Nantes.

Programme

Lundi 4 décembre

14h-18h : Édition numérique de manuscrits et d’archives numériques. Introduction : Richard Walter & Emmanuelle Bousquet, « Une édition numérique prototypique »

Retours d’expérience sur la plateforme EMAN
EMAN est une plateforme d’édition de manuscrits et d’archives numériques, elle regroupe 18 projets aussi variés que l’édition numérique de thresors de la Renaissance, des corpus de presse ou de cours de l’ENS, comme des sources génétiques de l’opéra ou de la bande dessinée jusqu’à l’édition génétique d’un conte de Paul Valéry ou de l’autobiographie de Vittorio Alfieri, ou la correspondance de Gaspard Monge ou d’Émile Zola. Elle est basée sur le logiciel Omeka et a été personnalisé en fonction des besoins d’une édition scientifique numérique. Cette après-midi propose de présenter les retours d’expérience de projets d’édition confrontés aux contraintes et avancées d’une telle plateforme.

14h-15h45

  • Charlotte Dessaint & Elsa Camus (ENS): « Cours de l’ENS : transcrire les notes de cours du XIXe siècle »
  • Anne Reach-Ngo (Université de Mulhouse & IUF): « Thresors de la Renaissance : vers une édition numérique des compilations et de leurs variantes »
  • Monica Zanardo (ITEM): « Digital Alfieri : les éditions multiples de Ma Vie d’Alfieri »
  • Franz Johansson (ITEM): « Une édition numérique génétique d’un conte de Paul Valéry »
  • Luc Vigier (Université de Poitiers): « Numériser un fonds de scénariste de bandes dessinées »

15h45-16h Pause

16h-17h20

17h20-18h
Débat animé par Richard Walter (ITEM) & Emmanuelle Bousquet (L’AMo)

Mardi 5 décembre

9h30-12h :  De la numérisation de collections à l’édition numérique de corpus inédits

9h30-10h45 :

  • Emmanuelle Bousquet (L’Amo, Nantes) et Richard Walter (ITEM, Paris), « Édition numérique & patrimonialisation de données culturelles »
  • Marc Adam Kolakowski (Université de Lausanne, Bodmer Lab), « La collection invisible: manuscrits autographes français de la fondation Bodmer »
  • Anne-Garcia Fernandez (Litt&Art, Grenoble): « Transcrire: avec ou sans PHuN »

10h45-11h: pause

11h- 12h

  • Anke Bosse (Université de Klagenfurt, Autriche), « Projet d’une édition hybride à l’exemple de Robert Musil : allier le livre et l’édition numérisée »
  • Emmanuelle Bousquet & Florent Laroche (LS2N, Nantes): « Expertise numérique 3D sur les projets Nantes 1900 et Salons Mauduit »

 

14h-17h : patrimoine, pédagogie et numérique: quels corpus? Quels usages?

Tables rondes

14h-15h30

  • Comment les acteurs de la culture et de la recherche numérise les travaux d’artiste et les met à disposition des étudiants ou des publics via les réseaux. Quels outils pédagogiques ? Quelles relations avec les artistes ?
    Animée par Emmanuelle Bousquet

15h30-17h

  • Comment une institution, bibliothèque comme musée, met à disposition numériquement ses collections à travers la notion d’exposition virtuelle. Quelles approches documentaires et/ou scientifiques ? Quelles valorisations ?
    Animée par Richard Walter

Voir le programme

Voir l’affiche

https://eman.hypotheses.org/894


Amélie Renard

MSH Ange Guépin

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.